Quand on arrête de fumer, le plus dur ce sont les premiers jours qui suivent la dernière cigarette.

Il faut donc se préparer psychologiquement à cette coupure nette qui sera perçue par votre corps et votre cerveau comme un choc important, une coupure violente.

Vous devez donc atteindre dans votre esprit une motivation solide et profonde et avoir réfléchi, pensé plusieurs jours à l’avance à votre décision d’arrêter de fumer. Votre décision doit avoir suffisamment mûri pour que vous ayez la volonté nécessaire pour tenir dans les étapes difficiles de votre sevrage tabagique.

Planifiez votre arrêt total du tabac

Choisissez une date ‘fatidique’ à quelques jours ou semaines (maximum). La date ne doit pas être trop éloignée si vous êtes sérieux(se) dans votre décision d’arrêter de fumer.

Imaginez votre vie sans tabac

La cigarette est souvent liée à un rituel comme par exemple, la cigarette au lever du lit, la cigarette avec le café, la pause cigarette à 10h00, …
Ces moments font partie de routines que vous pouvez facilement imaginez, visualiser.

Prenez l’une des ces routines, et jouez la scène dans votre tête … mais en éliminant complètement la cigarette du décor. Donc, visualisez-vous en train de prendre votre café SANS cigarette à côté, visualisez-vous vous lever du lit et de NE PAS prendre de cigarette mais d’aller tout de suite sous la douche, par exemple.

Informez-vous autant que vous pouvez

Dès que vous en avez la possibilité, lisez tout ce que vous pouvez sur les bienfaits d’une vie dans tabac, sans cigarette. Lisez aussi ce que vous pouvez sur les effets nocifs du tabac, de la nicotine et autres produits toxiques qui détruisent peu à peu votre corps.

Ces différentes lectures renforceront votre décision d’arrêter de fumer.

Associez la cigarette à quelque chose de négatif

Lorsque vous allumerez votre prochaine cigarette, essayez d’imaginer quelque chose qui vous dérange, souvenez vous d’une page sombre de votre vie, de quelque chose à connotation négative. Cela peut être n’importe quoi (scène de ménage, moments d’embarassements, situation gênantes, un lieu que vous n’appréciez pas, un plat que vous n’aimez pas, des aliments dont vous n’aimez pas le goût, …).

Ceci à pour but d’associer la cigarette à des moments plutôt négatifs. Cela renforcera peu à peu votre rejet de la cigarette.

Vous l’aurez compris, ces exercices ont pour but de ‘reprogrammer’ un tant soit peu votre cerveau pour chasser la cigarette de votre quotidien.

Car pour arrêter de fumer efficacement, le combat DOIT se situer à 2 niveaux : corporel et psychologique.

Malheureusement les solutions classiques ne se basent que sur la délivrance corporelle, la dépendance physique, et non sur la dépendance psychologique. Ces 3 vidéos gratuites vous en apprendront davantage.

Tagged with:  

1 Response » to “Surmonter les moments difficiles”

  1. Tiphaine dit :

    C’est pas toujours facile de surmonter les moments de grandes crises. D’autant plus que lorsque ça arrive, ça vient rarement seul et il y a toujours une situation propice à la reprise qui apparaît.

    Intéressant le principe des vidéos proposées. Je crois que je vais me laisser tentée…